Les témoignages collaborateur : des vidéos authentiques faciles à produire

La vidéo pour votre communication d’entreprise

La vidéo, une valeur sûre

Ce n’est plus un secret, surtout si vous avez déjà consulté notre blog, pour nous la vidéo est essentielle à la vie de l’entreprise et à ses communications, que ce soit en interne ou en externe. La vidéo connaît un essor dans les entreprises depuis déjà quelques années mais a encore du chemin à parcourir. Pourtant il existe des valeurs sûres, faciles à créer : les témoignages collaborateurs. Nous avons rassemblé pour vous les principales raisons d’adopter ce format dans cet article.

Un contenu  engageant et efficace auprès de toutes les cibles 

Chaque jour, 100 millions d’internautes regardent au moins une vidéo en ligne ; aujourd’hui la vidéo représente 85% du contenu sur Facebook, et près de trois quart des marketeurs utilisent cette technique de communication.

La vidéo est partout, il faut l’exploiter ! Ceux qui l’ont fait peuvent en témoigner puisqu’ils ont pu générer 66% de leads qualifiés en plus, en un an grâce au marketing vidéo. 

En plus de permettre un meilleur référencement sur Google (50 fois plus élevé), la vidéo [collaborateur] est également la solution pour mettre votre équipe en avant.

Et un format qui fonctionne aussi en entreprise

La vidéo, pas assez sérieuse pour de la communication interne ? Même si c’est évidemment faux, c’est justement ce côté léger qu’il faut exploiter. On a beau être professionnel, les sujets sérieux tels que les annonces corporate, la politique RH etc., ce n’est pas toujours attrayant, et le fait d’utiliser la vidéo peut venir booster l’attention de son audience, via son côté un peu plus “fun”.

En général,  les raisons pour lesquelles nos clients utilisent la vidéo en interne sont :

  • plus d’implication de la part des collaborateurs,
  • une hausse de leur confiance en soi avec une valorisation de leur travail,
  • une amélioration de la communication,
  • une favorisation du partage de la connaissance…

Bref, que vous appliquiez un format “témoignage collaborateur” pour accueillir un nouveau membre dans votre équipe, ou pour former les “anciens”, tout est réuni pour booster votre activité. Le plus : c’est à la portée de n’importe qui, on en parle un peu plus bas 🤫

A ce sujet, je vous recommande de parcourir notre Guide de la vidéo Collaborateur pour en apprendre plus sur les rouages de la vidéo en interne.

Pourquoi l’interview collaborateur

Un format populaire et authentique

Les contenus « spontanés » connaissent un grand succès depuis quelques mois, notamment sur les réseaux sociaux. C’est un format qui plaît et leur cote ne cesse d’augmenter. Cette tendance qui contraste avec le “tout parfait” qu’on a pu connaître auparavant surtout en entreprise, est sans aucun doute ce qui plaît, en apportant changement et nouveauté. Cette tendance née de l’essor, en particulier des formats stories sur Snapchat, Instagram et TikTok, a été accélérée par la période de confinement. Ce côté naturel et authentique attire : avec les interviews collaborateurs, c’est cette facette qui va ressortir et que nous allons pouvoir exploiter.

Un exemple à voir ici avec un de nos scénarios “Pause café” où on retrouve Emilie Coudrat, responsable du programme de Startups Naver, dans un cadre plus détendu.

Emilie Coudrat pour le scénario Kannelle « Pause café »

En effet, dans ce contexte de crise, tout le monde a besoin de relâcher la pression, et on y arrive avec la production et la consommation d’un contenu spontané, sans prise de tête. 

En plus d’être dans la tendance et facile à produire, ce contenu s’inscrit dans l’évolution de la communication d’entreprise avec plus de naturel qui inspire confiance et vous rapproche de votre public.

« La comm’ interne va de plus en plus vers la vidéo et évolue vers plus de naturel. La crise a vraiment libéré les gens sur ce sujet là » – Sarah-Pearl Bokobza, Head of Communications & Marketing chez Atos, lors d’un webinar Kannelle post-déconfinement

Une production simple et rapide

La clé pour produire ces fameuses interview collaborateur ? Votre smartphone. Aujourd’hui c’est tout ce dont vous avez besoin pour réaliser vos vidéos, même professionnelles ! On aurait pu s’arrêter là tellement cela parait évident, mais pour obtenir un résultat vraiment professionnel, on vous recommande tout de même de vous équiper d’un micro-cravate, d’un trépied, d’un spot pour l’éclairage… Retrouvez notre sélection dans notre liste de matériel préféré.

Si votre smartphone est un modèle de “bonne qualité” (comme les iPhone X, Samsung Galaxy S8, Huawei P10… qui peuvent filmer en 4K), tout ce qu’il vous reste à faire c’est de vous poser, de filmer et avec un petit peu de post-production, l’affaire est dans le sac !

C’est d’autant plus simple et rapide si vous êtes équipés de Kannelle, évidemment. De plus, le format “témoignage collaborateur” est aussi avantageux en terme de délai et de coût de production, par rapport à des formats animés comme le motion design, où le temps et le budget de réalisation de la vidéo seront beaucoup plus conséquents. 

Une large couverture de possibilités 

Non seulement la vidéo collaborateur « humanise » l’entreprise, mais elle permet également de couvrir toutes sortes d’objectifs, qu’ils soient RH, marketing…

Les possibilités sont larges. Il ne suffit qu’un peu de créativité pour rendre vos vidéos attrayantes et sublimer vos comm’. De la présentation des chiffres du mois, en passant par le discours du président jusqu’au séminaire d’entreprise, l’interview collaborateur est un moyen efficace et vivant pour traiter tout sujet.

De même, une formation via la vidéo est une manière plus ludique d’aborder des sujets assez sérieux et parfois, ne nous mentons pas, un peu ennuyeux. Le format vidéo rendra bien souvent vos formations plus engageantes, car la plupart de vos collaborateurs préféreront suivre une vidéo rythmée et bien réalisée mettant en scène un de leurs collègues, plutôt qu’un long texte qui perdra leur attention au bout du troisième paragraphe. 

Valoriser vos collaborateurs et leur parole

C’est prouvé, l’interview collaborateur a de nombreux bénéfices :

  1. Elle permet de mettre en avant les employés et dirigeants de l’entreprise ainsi que leurs talents,
  2. Ce type de contenu inspire vos collaborateurs et les motive, car, en les mettant sur le devant de la scène, ces vidéos prouvent la confiance que leurs supérieurs leur accordent et le respect qu’ils ont pour leur travail et leurs compétences,
  3. La vidéo collaborateur permet également de se rapprocher de son public. En effet, les consommateurs font confiance à 48% aux employés d’une entreprise quant à la fiabilité des informations communiquées,
  4. Enfin, ce type de vidéo témoignage pousse les collaborateurs à s’investir davantage dans les projets de l’entreprise.

Scénarios et formats dont s’inspirer

La finalité

La vidéo d’interview collaborateur, c’est simple, on peut l’utiliser pour tout. 

  • En communication, pour présenter les voeux du dirigeant par exemple, pour faire un retour d’expérience, partager des résultats ;
  • En formation, pour montrer les bonnes pratiques, faire des tutoriels, avoir un onboarding réussi même en télétravail ;
  • Pour sensibiliser à l’hygiène, à la sécurité et à l’environnement (HSE), en démontrant les gestes clés à adopter face à ces problématiques, et informer localement le plus possible ;
  • Ou encore en management, avec une présentation de l’équipe par exemple, comme le montre cette vidéo :

Le format :

Vous pouvez choisir de présenter votre vidéo de témoignage employé sous différents formats. En général, on préfère un face caméra, mais on peut aussi opter pour un format plus détendu comme une simple pause café. De la présentation formelle à informelle, les informations n’en sont pas moins importantes, et le changement de forme ne pourra qu’attirer davantage l’oeil de l’audience.

L’avantage avec la vidéo collaborateur et sa facilité de production, c’est qu’elle est également tout-terrain. 

Au bureau…

Devant la machine à café, en salle de réunion ou en conférence… les possibilités de tournage sont nombreuses et permettent de changer du cadre strict et neutre souvent imposé dans la vidéo d’entreprise.

Sur le terrain…

Ce format nomade permet même aux interviewers de se rendre sur le terrain afin de se rapprocher au plus près de l’action et donner un aperçu de la réalité à leur audience. C’est exactement ce qu’a fait un de nos clients, le département du Val d’Oise, lors du confinement. Ce dernier a profité de la situation pour suivre ses intervenants sur le terrain pour communiquer sur les mesures prises et informer efficacement les habitants du 95. 

De même lors d’événements, il est toujours utile pour une entreprise de signaler sa présence, d’informer sur ce qu’elle va y proposer. Le marketing vidéo via les réseaux est un très bon outil pour ce faire : une interview réalisé en live lors d’un discours peut être  rapidement filmée et montée puis diffusée immédiatement – et le tour est joué. 

A la maison…

Plus tôt, nous avons mentionné des présentations formelles et informelles, et depuis le confinement, le cadre est aussi concerné puisque nombre d’entre nous ont dû travailler depuis leur domicile. Mais est-ce forcément une mauvaise nouvelle ? Chez Kannelle on pense que non et on vous le prouve dans ce Guide de la vidéo à la maison.. A condition de veiller à l’éclairage et à l’arrière plan (pas de linge en train de sécher !), le domicile est un excellent cadre, authentique et décontracté.  Il est d’autant plus en vogue en ce moment pour les raisons citées précédemment (rapprochement du public, aspect plus naturel et authentique…), mais également car il permet de continuer de communiquer malgré les règles de sécurité et les mesures prises par les entreprises en cette période de Covid.

Comment bien planifier son projet

Un projet réussi est un projet bien préparé en amont. Si vous êtes motivés mais en manque d’inspiration, que vous ne savez pas par où commencer, voici quelques points pour bien préparer votre vidéo.

Etablissement de la trame

L’improvisation c’est bien, mais il est toujours mieux d’avoir préparé/appris un script en amont du tournage. Ce faisant, la vidéo paraîtra plus claire, évidemment plus préparée, mais surtout  plus fluide. Le script est important mais la trame l’est encore plus. Choix du thème, et brainstorming de tous les éléments voulus dans la vidéo pour mieux la préparer et gagner du temps… il faut penser à tout. Organisez votre planning en fonction du tournage et du montage. Une fois en plein dans le projet, il sera ainsi plus facile de vous y retrouver.

Veiller sur les tendances

Pour éviter le syndrôme de la page blanche, mieux vaut commencer par quelques minutes de recherche pour trouver les tendances du moment. Pour gagner du temps, retrouvez notre article des Tendances vidéos de l’été. Inspirez vous de ce que vous appréciez dans vos fils Facebook, Linkedin. Des vidéos comme celles de Konbini avec leur Fast & Curious font des ravages sur les réseaux : des vidéos courtes, simples, attrayantes et engageantes. Attention à faire la différence entre inspiration et copycat cependant ! 

Engager ses collaborateurs 

Sans collaborateurs, pas de vidéo. Si vous pouvez rencontrer de la réticence de la part de vos collaborateurs quand vous lancez votre projet, le meilleur remède est d’expliquer et démontrer, parfois en donnant l’exemple.. Il faut prendre le tout comme un challenge, un moyen de se dépasser et d’apprendre. Et si votre interviewé n’est pas à l’aise ou n’a pas les bases, il suffit de lui apprendre. Et puis les bases ne sont pas plus compliquées que ça, on en reparle plus bas 🤓

Des échanges en amont 

De la spontanéité oui, mais de la préparation s’impose pour éviter les blancs, les réponses trop courtes ou encore une mauvaise compréhension de la question par l’interviewé. 

Bien échanger sur le déroulement général avec le protagoniste de votre vidéo est donc essentiel.

Réussir sa vidéo collaborateur

Shooter dans de bonnes conditions

Pour bien réussir sa vidéo d’interview collaborateur et avoir un rendu professionnel, il faut suivre les bases de la photographie et de la prise de son  : 

  • La lumière : ne pas être en contrejour, faire attention à la sous/sur-exposition
  • Le son : être dans un endroit qui ne résonne pas, sans trop de bruit en fond. Pour un résultat impec on vous conseille également de vous munir d’un micro-cravate 🎤
  • Le cadre : préférez un fond neutre, attention aux motifs ! Sur un écran, le rendu pourrait déranger les yeux. De plus, prêtez une attention à la composition : comme en photographie, la règle des tiers peut vous aider.

Procéder par courtes séquences

Encore une fois, pour ne pas vous emmêler les pinceaux, il ne faut pas hésiter à raccourcir ses discours, ne pas faire de trop longs monologues au risque de s’écarter du sujet. 

Question praticité, d’abord pour le tournage : il sera plus simple de faire des séquences courtes pour l’interviewé et cela permettra une meilleure pertinence ; mais également pour le montage afin de ne pas avoir à recouper des propos trop longs ou des hésitations. Cela est d’autant plus important que le montage est la partie la plus chronophage de tout projet vidéo.

Savoir s’adapter

Il arrive que tout ne se passe pas comme prévu le jour J, cela peut être un mal comme un bien. Si il faut modifier ou retirer une question, il faudra savoir s’adapter au nouveau du scénario sans trop s’éloigner du sujet principal et de la trame. Également toujours avoir un plan B en cas d’incident technique par exemple : si le micro-cravate ne fonctionne plus, vous pouvez toujours utiliser le micro de vos écouteurs.

Mettre le sujet à l’aise 

Avant de vous lancer dans l’interview de votre sujet, commencez à parler de sujets légers, de vos hobbies, pour que votre interviewé se sente à l’aise et que la conversation soit plus naturelle. Puis lancez les réelles questions au fur et à mesure. N’hésitez pas à faire répéter la question dans le début de la réponse pour un rendu naturel. Cela vous permettra d’avoir des coupes naturelles et ainsi faciliter le montage pour un résultat impeccable.

L’interview collaborateur avec Kannelle

Gagnez du temps et économisez

Sur notre application, vous êtes guidés de A à Z pour réaliser vos témoignages collaborateurs : du choix du scénario pour vous inspirer, en passant par une captation dirigée pour un résultat pro, jusqu’au montage simple et automatique. Notre objectif est que vous puissiez poster votre vidéo au plus vite sur toutes vos plateformes – LMS, RSE ou réseaux sociaux.

En moins de 20 minutes votre vidéo est prête à être révélée et partagée avec fierté. 

Nous vous donnons le choix parmi de nombreux type de scénarios d’interview collaborateur : “pause café”, “dans la peau de”, “témoignage employé” et même tutoriel pour vos formations. Vous pouvez également personnaliser vos questions et appliquer vos couleurs pour un rendu unique et spécifique à votre charte. 

Avec autant de facilité dans la création de votre vidéo, vous pourrez d’autant plus vous concentrer sur la qualité de votre contenu. L’expérience en elle-même est formatrice pour vous, et pour vos collaborateurs.

Nos petits tips feront de vous de vrais reporters pour que filmer une interview employé vous paraisse simplissime. 

Avec Kannelle, vous n’avez plus qu’à vous poser avec votre smartphone, c’est parti ! Si vous ne nous croyez pas, on vous laisse avec le témoignage de notre client Mailoop, et sa responsable de développement commercial, Ophélie Bazard 😉 :

Soyez réactif

Avec l’application, plus besoin de passer par la case interminable de post-production, tout est “shooté-monté”, pour avoir la possibilité de poster au plus vite :

“Sur un congrès de junior entreprises, on a proposé aux entrepreneurs de pitcher leurs entreprises avec l’application Kannelle. Cela nous a permis de poster leurs vidéos en live sur les réseaux sociaux. Et eux ont pu réutiliser ce contenu dans leurs communications”

Témoignage client, Engie